M27 et le bulle !

Cette soirée est tout d’abord consacrée à peaufiner la configuration de la monture et la maîtrise de l’autoguidage. J’utilise désormais la nouvelle version de PHD qui est plus ergonomique. Un autre site d’un astram, m’a permit de détecter des soucis dans l’équilibrage de l’axe DEC. Une fois la monture démarrée, j’ai pointé Altaïr et j’ai utilisé la commande « Set Mount Position » du menu « Utilities ». Cette fonction permet une fois l’étoile calée, de desserer les freins et de refaire l’équilibrage. Une fois l’équilibrage effectuée, on centre de nouveau l’étoile.

Une fois tout ça effectué, je lance PHD et rapidement j’obtiens une belle courbe de guidage.

autoguidage PHD

autoguidage PHD

Je me dirige vers M27, la nébuleuse de l’Haltère. Je réalise une série de 18 images de 5 minutes à 800ISO sur la lunette GFT81 avec l’EOS 1000D. C’est pas trop mal, le ciel est un peu voilée et les étoiles dansent.

M27 18 images de 5 minutes à 800ISO Traitement Deepskystacker et Photoshop

M27 18 images de 5 minutes à 800ISO
Traitement Deepskystacker et Photoshop

M27 18 images de 5 minutes à 800ISO Traitement Deepskystacker et Photoshop

M27 18 images de 5 minutes à 800ISO
Traitement Deepskystacker et Photoshop

Enfin, pour terminer cette soirée, je pointe NGC7635 : la Bulle. Un coin de ciel magnifique avec plusieurs objets sur la photo : un amas d’étoile M52 et une autre nébuleuse en haut à droite : Lynd 542

NGC 7635 20 images de 480 secondes à 800ISO Traitement Deepskystacker et Photoshop

NGC 7635
20 images de 480 secondes à 800ISO
Traitement Deepskystacker et Photoshop

Pour marque-pages : Permaliens.