Première nuit d’hiver

Nous sommes le 1 Novembre, j’ai pointé M27, la nébuleuse de l’Haltère. J’ai réalisé quelques clichés de cette partie du ciel avec des images de 10 minutes. Une première série pour se mettre en bouche….

L’image est réalisée à la lunette GFT81 et le canon EOS1000D.

01 Novembre 2015 12 images de 600s à 1600ISO

01 Novembre 2015
12 images de 600s à 1600ISO

La nébuleuse de l’Haltère est une nébuleuse planétaire située dans la constellation du Petit Renard à environ 264 pc (∼861 a.l.). Cette nébuleuse, découverte par Charles Messier le , est la première nébuleuse planétaire observée de l’histoire de l’astronomie. Elle porte le numéro 27 de son catalogue.

Cet objet est particulièrement brillant et possède un diamètre apparent très large, puisque la partie la plus lumineuse atteint 1/5 de celui de la Lune. Sachant que la vitesse d’expansion atteint 6,8 secondes d’arc par siècle, son âge est estimé à 3000 ou 4000 ans.

L’étoile centrale (à l’origine de la nébuleuse) a une magnitude apparente de 13,5, ce qui la rend difficilement observable pour un astronome amateur. C’est une naine blanche de couleur bleue très chaude (85 000K). Elle est peut-être accompagnée d’une autre étoile, encore plus faible (magnitude 17), à 6,5 secondes d’arc de distance apparente (extrait Wikipédia)

Ensuite, je me suis dirigé vers la belle Galaxie M33, la galaxie du Triangle. Cette galaxie est vraiment un belle objet. Elle présente son meilleur profil puisque depuis la terre nous la voyons par le dessus. Elle est parée de bleue et de violet. Les conditions n’étaient pas correct, beaucoup d’humidité dan l’air. Elle mérite d’y revenir dans de meilleur condition et que je m’applique lors de la capture de cette dernière. Toujours avec le lunette GFT81 sur le dos du meade avec l’EOS1000D.

01 Novembre 2015 70 images de 300s à 1600ISO

01 Novembre 2015
70 images de 300s à 1600ISO

La galaxie du Triangle, également appelée M33, est une galaxie spirale de type SA(s)cd appartenant au Groupe local et située dans la constellation du Triangle. Sans doute satellite de la galaxie d’Andromède, sa distance au Soleil est assez mal connue. Les mesures actuelles donnent une distance allant de environ 0,9 Mpc (∼2,94 millions d’ a.l.) à environ Mpc (∼13 millions d’ a.l.).

C’est la troisième galaxie la plus massive du Groupe local après la galaxie d’Andromède et la Voie lactée, et devant le Grand Nuage de Magellan ; avec une masse évaluée à 60 milliards de masses solaires, elle ne représente que 5 % de la masse de la galaxie d’Andromède, la matière noire constituant près de 85 % de cette masse6.

Cataloguée pour la première fois par Charles Messier en 1764, la galaxie du Triangle avait probablement déjà été observée auparavant, étant visible à l’œil nu lorsque les conditions s’y prêtent. Son étude astronomique remonte au moins au milieu du XIXe siècle, puisque William Parsons, 3e comte de Rosse, avait, dès 1850, suggéré que sa structure présentait des spirales7.

Pour marque-pages : Permaliens.