Le ciel du Verdon – M27 – Nébuleuse de l’Haltère

J’ai enfin testé ma configuration « nomade » : Celestron CG5 GT + Orion 150/750 + Baader MPCC + Orion Autoguider Solitaire.
Hier soir, j’ai activé l’autoguidage avec l’appareil autonome Orion Autoguider (sans PC). Je suis très agréablement surpris : quelle simplicité !!!!
On utilise un occulaire fourni avec la camera Orion pour faire la mise au point et sélectionner l’étoile guide. On vérifie le cadrage de l’objet, puis on glisse la camera dans la lunette guide.
Ensuite, on allume l’Orion Autoguider…. on appuie sur un bouton pour qu’il recherche l’étoile… on attend quelques secondes, puis l’Autoguider indique qu’une étoile est trouvée. Il corrige de manière automatique la luminosité et le gain.
Ensuite, il calibre les moteurs (AD et DEC)… toujours tout seul.. ce qui est magique, c’est qu’il n’y a pas à saisir la focale et autre truc comme dans GuideMaster…
Enfin, quand la calibration se termine, les 2 courbes AD et DEC s’affichent…enfin, on appuie sur le bouton pour activer l’autoguidage et c’est terminé !!!
Vraiment super simple.. et en plus ça fonctionne.
La configuration ci-dessus et des images de mon petit coin
Une image sous la constellation de la grande Ourse
L’horizon avec des couleurs magnifiques après le coucher de soleil
J’ai choisi de faire un objet simple : M27 avec une lune gênante.
Des poses unitaires de 240s à 800ISO avec le 1000D défiltré puis traitement DeepskyStacker et Photoshop.
La nébuleuse de l’Haltère est une nébuleuse planétaire située dans la constellation du Petit Renard à environ 1 360 années-lumière. Cette nébuleuse, découverte par Charles Messier le 12 juillet 1764, est la première nébuleuse planétaire observée de l’histoire de l’astronomie. Elle porte le numéro 27 de son catalogue.

Cet objet est particulièrement brillant et possède un diamètre apparent très large, puisque la partie la plus lumineuse atteint 1/5 de celui de laLune. Sachant que la vitesse d’expansion atteint 6,8 secondes d’arc par siècle, son âge est estimé à 3000 ou 4000 ans.

L’étoile centrale (à l’origine de la nébuleuse) a une magnitude apparente de 13,5, ce qui la rend difficilement observable pour un astronome amateur. C’est une naine blanche de couleur bleue très chaude (85 000K). Elle est peut-être accompagnée d’une autre étoile, encore plus faible (magnitude 17), à 6,5 secondes d’arc de distance apparente.

La forme particulière de la partie lumineuse a valu à cette nébuleuse le nom de Nébuleuse de l’Haltère (Dumbbell en anglais). On lui connaît également les surnoms de Trognon de pomme, de Sablier (attention à la confusion avec d’autres objets !) voire de Diabolo.

extrait wikipedia

L’autre image avec que des étoiles, c’est une deuxième test pour vérifier le bon fonctionnement de l’autoguidage. L’image jointe est à 100%. L’étoile sur la photo est Ruchbas (dans la constellation de Cassiopée), c’est la deuxième étoile qui forme le « W ».
26 images composent l’image ci-dessous (240s – 800ISO).
Pour marque-pages : Permaliens.