Premier essai du diviseur optique CELESTRON, Saturne et Jupiter

La soirée a commencé par une mise en station polaire très correcte, la plus réussie. La météo : ciel dégagé, température -5°C à 20h, vent faible et turbulence faible. J’ai commencé à mesurer l’Erreur Periodique de ma monture LX200. J’ai utilisé Astrosnap version light pour faire les mesures.

 

 Je ne suis pas convaincu du résultat, il faudra que j’essaie de nouveau.

Mais si on compare aux résultats LX200 du site web suivant, c’est pas trop mal : Erreur LX200

J’ai commencé à utiliser et mettre en oeuvre le Diviseur optique Celestron avec mon EOS300D.

Premier problème, l’axe de guidage vient en buté avec le flash de l’EOS. Ensuite, le but du jeu est de trouver une étoile guide, de comprendre le fonctionnement du prisme et le sens des déplacements. Pas facile mais j’ai quand même réussi à faire une image autoguidée pendant 450secondes. La Mise au point est mauvaise mais ce n’est pas grave pour un premier essai. La prochaine nuit (31/01/06), j’utiliserai un réducteur de focal 6.3.

Ensuite, à partir de 23h, Saturne. La température ambiante est tombé de 4°, il fait -8°C puis -9° jusqu’au matin.

Les images brutes de saturne avec la Barlow Celestron 2X sont correctes.

La séance s’est terminé par Jupiter au matin, mais pas très haute dans le ciel, donc perturbée par la turbulence.

Le bilan de cette soirée est mitigé :

  • premier test du Diviseur Optique pas concluant, donc doit continuer les tests.
  • Saturne avec la barlow x3 : image de moyenne qualité, par contre avec la barlow x2, image de bonne qualité.
  • Jupiter : pas grand chose à attendre, trop basse, les images brutes sont très moyennes.
Pour marque-pages : Permaliens.