Jupiter : non, la Lune : oui !

La lune était le bon astre à observer. J’ai commencé le début de soirée par Jupiter, mais la turbulence était tellement présente que la mise au point n’était pas possible.
Je me suis décidé à attendre la deuxième partie de la nuit et de m’attaquer à la lune : le bon choix. Après un début moyen : capture, réglage, mise au point, la turbulence s’est définitivement calmée. La vitesse d’obturation était trop élevé et le gain trop fort.
Les bons réglages ci-dessous de la soirée :

Les images de la soirée
Images avec Barlow 3X Antares

Images avec Barlow 2X Celestron Ultima

Pour marque-pages : Permaliens.