L’observatoire

Le nom de l’observatoire : L’Observatoire de la Pleine Lune.

Logo observatoire

Lieu d’observation – Québriac – Longitude : -01°49’32 » – Latitude : 48°20’44 ». La construction de l’observatoire a débuté en novembre 2006 pour un durée de 2 mois. Ensuite, en 2012, j’ai apporté quelques modifications. L’observatoire est vraiment pratique et permet de maximiser les observations.

L’observatoire possède un toit roulant (environ 100kg) et est composé de 2 zones :

  • un espace d’environ 11m² qui accueille l’instrument
  • un espace bureau de 4m²
Observatoire

Observatoire

Mon équipement OBSERVATOIRE

Mon équipement NOMADE

J’utilise la lunette Williams Optics GFT81 et un objectif SIGMA 80/400 sur une monture Celestron CG5. En complément, je possède une petite monture Eklipse que j’utilise pour faire du grand champ.

3 Août 2016 - l'équipement nomade

3 Août 2016 – l’équipement nomade

L’historique

  • Octobre 2004 – Achat de mon premier télescope

Chez l’astronome à Lorient, j’achète mon tout premier télescope Meade LX 200 GPS 8″ : http://www.astronome.fr/

  • 2004 à Octobre 2006

Les débuts

Pas d’observatoire, donc les premières observations sont réalisées sur ma terrasse plein sud ou à l’entrée de mon garage.

  • Novembre 2006 – construction

La réflexion de la construction de l’observatoire est venue au fur et à mesure des sorties ou je dois à chaque fois monter et démonter le matériel. En semaine, très compliqué d’observer.

Plan initial de l'observatoire

Plan initial de l’observatoire

Les axes

Abri hauteur et les axes

Abri hauteur et les axes

La construction débute par la création des fondations. Cet exercice est un peu compliqué car le terrain est très pentu (40cm sur 4m). Une fois terminé, la construction des murs débute… la suite en image.

2006 - Observatoire

2006 – Observatoire

Au final, le plan donne ceci :

Plan final de l'observatoire

Plan final de l’observatoire

  • Février à Mai 2008 – Version 2.0 de L’observatoire de la Pleine Lune

L’extension « bureau » a été réalisée, on l’aperçoit en bois sur le coté gauche. Cette nouvelle partie construite en bois, abrite le centre névralgique de l’Observatoire : ordinateurs, alimentations électriques, accessoires et matériels. Cette extension me procure un grand confort dans l’observatoire. Il me reste quelques petits travaux à mener surtout d’ordre cosmétique et je dois aussi installer prochainement une évacuation d’air. L’extension a été construite en bois : ossature bois, puis des clins pour les murs extérieurs (22mm d’épaisseurs). Chaque mur a été isolé avec une laine de verre de 10 cm d’épaisseur. L’intérieur a été habiller avec des panneaux bois. J’ai changé la porte d’entrée de l’Observatoire, les planches du toit. Le tout a été lazuré pour la protection et la décoration.

Mai 2008 - la nouvelle version de l'observatoire

Mai 2008 – la nouvelle version de l’observatoire

L’extension ou le « vaisseau spatiale ». On voit tout de suite à droite la « baie » avec mes PCs, mon onduleurs et le switch réseau (connexion à internet). Sur le bureau 3 écrans : 1 grand plat de 22 pouces et 2 écrans tubes.

1 PC est dédié astronomie et site Web : capture, stockage et traitement des données. Sur ce PC, un deuxième écran cathodique est branché, me permettant d’afficher le contrôle du télescope, la carte du ciel et le logiciel de capture DSLR Focus.  Le deuxième PC, lui c’est messagerie, stockage de photos (une autre passion) et internet.

  • 01/01/2012 – les dernières modifications de l’observatoire

Depuis déjà plusieurs semaine, avec mon voisin (Yves), nous nous attachons à apporter quelques modifications à l’observatoire. Le toit de ce dernier ne fonctionnait plus convenablement. J’ai donc décider de refaire le toit et en profiter pour également refaire l’intérieur. Pour le toit, il y a eu la séquence démontage, puis Yves a conçu le nouveau toit. Ce dernier roule sur des rails de garage avec des roues à gorge. Désormais ce dernier roule à merveille. J’ai posé un plancher dans l’observatoire et les murs sont désormais habillés de lambris. L’électricité est distribué avec un coffret, un néon « rouge » vient éclairer l’intérieur de l’observatoire. Il me reste quelques finitions intérieurs et une dernière couche d’isolant sur la toit.

Observatoire